Quand René se déchaîne…

Devinette taurine:

Il y a un intrus dans le public.

Qui?

René Trouillet

– Quand cette action a-t-elle eu lieu?
– Qui est le raseteur en fâcheuse posture?
– De quel taureau s’agit-il? (nom et manade)
Quatre réponses justes vous font gagner une croisière sur le Réal.

René TROUILLET

PS: Que Gilbert, notre portier, laisse un peu jouer les autres… Merci.

Course de l’attelage eyraguais

Ca y est, nous y sommes.

Pierre Pancin, président du club taurin, a rangé les clés des arènes jusqu’à la reprise de la temporada(mai 2009).
C’est l’attelage eyraguais qui aura eu l’honneur de fouler une dernière fois le sable des arènes, lors d’une course camarguaise organisée avec l’aide de Jo Penas qui avait amené sept taureaux pour l’occasion (manade Beauchamp, Eyragues).

Le prochain rendez-vous pour les passionnés de bious est donné pour le 15 janvier prochain (Fête de la St Bonet).

Course de taureaux samedi prochain

Venez nombreux assister à cette course camarguaise qui est la dernière de l’année aux arènes d’Eyragues.

Quelques photos de l’an passé…

Cliquez sur l’affiche pour l’agrandir.

Course de taureaux cet après-midi

Cet après midi à 14h45, nous vous donnons rendez-vous aux arènes pour une course de l’Avenir, celle du souvenir Gérard Gilles organisée par le Club taurin Paul Ricard la Bourgine.

Entrée: 8 euros
Animation: Pena l’abrivado.

Venez nombreux!

Photo: AC (Souvenir Gérard Gilles – 2007)

L’Eyraguais va bien

Voici, pour ceux qui n’ont pas eu la chance (LOL… quoique) de lire La Provence le jeudi 28 août, un article que j’ai écrit et qui devrait intéresser tous les afeciouna eyraguais… ou d’ailleurs.

Nelly Bouchet

Toute reproduction, même partielle, autre que personnelle , est interdite sans l’autorisation expresse de l’éditeur (loi du 11 mars 1957) et l’accord de l’auteur.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Bouvine en ligne

Sur le site Bouvine en ligne, les afeciouna pourront trouver de nombreuses photos et compte-rendus de courses camarguaises.

Plusieurs courses ayant souvent lieu le même jour en de différentes arènes, vous aurez la possibilité d’avoir les détails illustrés de quelques unes d’entre elles.

Photo: Luc Pero – Bouvine en ligne

Ferrade à la mandade Aubanel

Le 14 septembre prochain, la manade Aubanel organise une grande ferrade à l’ancienne ouverte à tous (que vous soyez costumés ou non).

Réservation et inscriptions:
T. 04 66 67 90 19
P. 06 09 25 36 05
Email.
atoutsud@free.fr
nadine@atousud.fr

Cliquez sur l’affiche envoyée par Lucien Espigue pour connaître tous les détails de cette journée.

Saint-Symphorien – 31ème Corne d’or

Un temps superbe et deux pleins pour les deux journées ont fait que notre XXXIème trophée a connu un franc succès.
Pierre Pancin le présida avec sa compétence habituelle. Huit raseteurs étaient engagés: Loïc Auzolle, Jérémy Lafare, Damien Martin-Cocher, Gaëtan Martinez, Romain Mascarin, Mickaël Matray, Julien Ouffe et Benjamin Villard aidés de Dengerma, Garrido, Fouque, Patou et Zerti. Alexandre Gleize et Fabien Bouchet, blessés, faisaient partie du public.
La capelado était préparée par la pena du Grès, les jeunes cavaliers de le Pantaiado – Claude Melchior en tête – et nos Arlésiennes.
Seul le remuant et redouté MATUTE de Saint- Antoine – qui rattrapa dangereusement Villard à la planche – ressortit du premier concours composé de TABARLY (Bon), RUBIS (lou Pantai), VANNIER (Fabre-Mailhan), QUIHOUS (Guillierme), SAINT-GILLOIS (les Baumelles) et CHAMBORD (Ribaud). A la rentrée de ce dernier les hommes se classaient comme suit: Auzolle 20 pt, Ouffe 18, Mascarin 15, Matray 13, Martin-Cocher 9, Villard 5…
La finale fut d’une autre facture car après un vaillant PROTIS (Navarro) et un sérieux ACACIA (Cuillé), GITAN de Mermoux, LANCIER de Lautier et MARCELLIN du Joncas élevèrent sérieusement le niveau.
BASTIDON (Lagarde) et PAVOUN (Saint-Pierre) terminèrent plaisamment.
Au 6ème, tout pouvait encore basculer, Ouffe totalisant 31 pt, Auzolle 30 et Mascarin 25, mais c’est Julien qui creusa l’écart.
Pour la remise des prix en piste, le maître de cérémonie Maurice Revel réglait les évolutions de la Gardounenco suivi des gardians de Chapelle-Brugeas, de notre porte-drapeau Gilbert Mistral, des enfants et des Arlésiennes locales.
En présence de M. le maire Max Gilles les lauréats étaient appelés:
– 1er: Ouffe, 37 pt.
– 2ème: Auzolle, 32.
– 3ème: Mascarin, 29.
Le meilleur cocardier fut sans contestation MARCELLIN du Joncas (mais GITAN ne devait pas être loin).
La remise des prix n’était pas terminée car le CTPR La Bourgine tenait à honorer un ancien raseteur fidèle à notre piste en la personne de Stéphane Sanchez. Après son panégyrique prononcé par Pierre Pancin, c’est l’ancien président Léonard qui lui remit un cadeau souvenir.
La Coupo Santo clôturait cette Corne d’Or pour que vive la XXXIIème.

René TROUILLET

Voir le diaporama de la Corne d’or 2008

Course du samedi 23 août

A 16h 30, cette course de taureaux jeunes donnait le coup d’envoi de la Saint-Symphorien 2008 aux arènes.
A la capelado, six élèves de l’Ecole Taurine de Fos sur Mer: Anane Médi, Calaman Ludovic, Christofi Romain, Gardel Mickaël, Isoard Rémi et Roig Thomas encadrés par Max Zaffaroni qui semble avoir oublié sa grave blessure de l’an passé (et c’est tant mieux). Ils étaient aidés par deux tourneurs.
Le micro refusant de fonctionner, le président Pancin a animé les débats… en haussant la voix, ce qui ne l’a pas empêché d’être irréprochable comme d’habitude.
Lafon présentait les n° 450, 226 et 452, La Galère les 461, 445 et 472, Pierre Aubanel les 405, 416 et 511 (neuf). Les taureaux jeunes ont beaucoup sauté bien entendu mais nous avons remarqué le bon biais du premier de Lafon, celui du « nerveux » 405 d’Aubanel et le comportement cocardier du 472 de René Lambert, certainement le meilleur du jour.
Chez les apprentis raseteurs, Thomas Roig et Médi Anane se sont montrés à leur avantage.
La sono revenue, Pierre a pu clôturer ce bon moment taurin par un Carmen général pour remercier les jeunes de leur travail sérieux, les manadiers pour la qualité de leur bétail… et le fidèle public friand de ce genre de manifestation.

René TROUILLET

Photo AC